La Charte Ecomaterre

Afin de conforter les échanges et les principes de travail communs, de veiller aux conditions de bonne entente des recherches jusqu’à la réalisation des bâtiments, l’IAUR, Accroterre avec les participants et membres des instances, ont travaillé à la clarification des conditions juridiques et collaboratives du programme.

Une Charte de participation à la réalisation d’Ecomaterre a été finalisée fin 2019 puis diffusée au sein du réseau.

La signature de la Charte vaut connaissance et approbation des règles de fonctionnement et chaque signataire s’est engagé à en respecter les principes.

Processus collectif de coproduction d’innovations autour de la ressource terre crue pour la construction contemporaine, Ecomaterre s’inscrit dans un cadre public de recherche et développement en faveur d’une science ouverte, privilégiant la diffusion des connaissances.

Partager

Commentaires fermés.