Les conférences de l’IAUR : Richard SHEARMUR « Vers une théorisation de l’innovation entrepreneuriale en région périphérique »

Chargement de la carte…

Date / Heure
10/12/2015
16 h 00 - 17 h 30


Emplacement
Université Rennes 2 – Bâtiment S


Description

 

MISSION FORMATION DE L’IAUR

 

Dans le cadre de sa mission Formation, l’IAUR met en place des actions visant, d’une part, la mise en lien des étudiants et des enseignants chercheurs avec le monde professionnel et, d’autre part, la sensibilisation du grand public à la culture de la ville. Parallèlement aux actions partenariales organisées depuis 2012 et qui se poursuivent, l’IAUR a souhaité initier Les Conférences de l’IAUR qui renforcent sa mission de formation à destination des étudiants, mais aussi du grand public.

AFFICHEBiographie sommaire de Richard SHEARMUR

Richard Shearmur est professeur Professeur à École d’Urbanisme (School of Urban Planning) de l’Université McGill de Montréal, la plus ancienne du Canada. Après une licence à Cambridge, il a travaillé cinq ans comme consultant en immobilier d’entreprise en Europe avant d’effectuer une maîtrise en urbanisme à l’Université McGill, puis un doctorat en géographie économique à l’Université de Montréal. Il est l’auteur de plus de 80 articles scientifiques, de manuels (Économie urbaine et régionale. Introduction à la géographie économique, Economica, 2009, en collaboration avec Mario Polèse) et du remarqué ouvrage La France avantagée. Paris et la nouvelle économie des régions, O. Jacob, 2014 en collab. avec M. Polèse et L. Terral).

Vers une théorisation de l’innovation entrepreneuriale en région périphérique
Si l’on en croit les grandes théories en économie géographique et en management, l’innovation entrepreneuriale serait essentiellement l’apanage des villes et des concentrations importantes d’entreprises (pôles, clusters) qui seules permettent aux agents d’interagir et de collaborer avec une grande diversité d’acteurs, et d’accéder aux informations et connaissances qui sont préalables à l’innovation. Or, –du moins au Québec– l’analyse de grandes enquêtes auprès des PME montre systématiquement que la propension à innover ne diffère pas de façon marquée selon la localisation, que celle-ci soit urbaine ou excentrée. Comment expliquer ces résultats? La conférence présentera certains résultats empiriques québécois expliquant la réussite de PME excentrées. Cependant, les villes et métropoles jouent tout de même un rôle unique pour l’innovation, mais pas celui de la genèse ni de l’introduction des innovations : ce rôle serait plutôt celui d’accélérateur de croissance des PME innovantes, qui doivent souvent se tourner vers les ressources et les « gatekeepers » urbains si elles veulent développer et promouvoir leurs innovations pour atteindre des marchés plus vastes.

Partager