Missions

L’IAUR a pris l’habitude de formaliser ce à quoi renvoie les actions de concertation qu’il convient d’adapter à chaque contexte, à chaque projet. Mettre en place une stratégie de concertation, c’est reconnaître explicitement que s’ajoute aux côtés de la Maîtrise d’ouvrage et la Maîtrise d’œuvre qui se connaissent et travaillent ensemble depuis l’origine du projet un autre acteur, que nous nommons « Maîtrise d’usage ». Cet acteur beaucoup plus diversifié est doté d’une capacité critique et de propositions par rapport au projet urbain, dès lors où la démarche de concertation l’aide à les formaliser et à organiser le dialogue avec les maîtrises d’ouvrage et d’œuvre, y compris dans le conflit. Mettre en place ce processus de dialogue signifie que le rôle de chacun doit être bien défini, la maîtrise d’ouvrage conservant sa fonction fondamentale de décision, la maîtrise d’œuvre celle de conception et la maîtrise d’usage celle de proposition et de critique.

D’un point de vue de la conduite opérationnelle de la démarche de concertation, la méthodologie globale repose sur trois modalités d’actions : Sensibiliser – Concerter – Mettre en œuvre.

La sensibilisation repose sur un principe clé : sans information précise sur l’environnement humain et naturel du quartier et de son histoire, il est difficile pour tout un chacun d’appréhender pleinement les enjeux d’un projet urbain et de s’engager véritablement dans un processus de concertation.

La concertation repose sur un autre principe clé : sans définition des attentes de la maîtrise d’usage, celle-ci s’approprie peu ou mal ce que les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre ont pensé pour eux. L’enjeu principal est de s’engager à définir les attentes de la maîtrise d’usage et de l’aider à formuler et à formaliser ses propositions. En fonction des sujets pouvant être objet de concertation, nous mettons en œuvre des méthodes permettant de concerter sur l’aménagement de tel ou tel espace public, sur un espace de jeux, un parcours de l’histoire du quartier, un jardin partagé…

La mise en œuvre est l’aboutissement des deux étapes précédentes. La concertation doit mener à une mise en œuvre concrète des propositions formalisées par chacune des trois maîtrises et d’ainsi ajuster la décision des élus en tenant compte des résultats de la concertation, le dialogue et la négociation deviennent des temps indispensables à organiser.

Vous retrouverez :

 

Partager l'article :