La question de la centralité hors des métropoles au cœur d’un colloque international

image colloc lamballe 07

Un colloque international intitulé « Quelles centralités hors des métropoles ? La trajectoire des petites villes européennes comme enjeu d’équité territoriale » se tiendra les 22 et 23 mars 2018 à Lamballe (Côtes d’Armor), dans les locaux de Lamballe Terre et Mer, sur le site du Haras National.

Ce colloque est organisé par le Groupement d’intérêt Scientifique « Centre d’excellence Jean Monnet de Rennes » (GIS-CEJM), le Groupement d’intérêt Scientifique « Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Rennes » (IAUR), le laboratoire ESO Rennes de l’Université Rennes 2, la Chaire « Territoires et Mutations de l’Action Publique » de Sciences Po Rennes, avec le soutien de l’Institut de l’Ouest : Droit et Europe (UMR CNRS 6262) de l’Université de Rennes 1 et de la Ville de Lamballe.

Questionnements du colloque :

La métropolisation apparaît comme un phénomène de polarisation économique et démographique d’autant plus puissant qu’il a été renforcé sur le plan institutionnel par la loi MAPTAM (2014) dont l’objectif est de soutenir « l’affirmation des métropoles ». Cette dynamique de concentration spatiale semble conduire à la marginalisation des espaces situés hors du périmètre de ces nouveaux espaces de coopération ou de l’ombre portée dynamisante de l’expansion métropolitaine (spillover effects). Le devenir de ces territoires non métropolitains n’est pas un enjeu exclusivement hexagonal. Partout dans l’Union européenne, leur sort dépend de plus en plus de politiques européennes à impact territorial (PAC, concurrence, cohésion, transport). La trajectoire des petites villes européennes est donc devenue un enjeu d’équité territoriale sur l’ensemble du continent, ce qui interpelle élus et acteurs du développement. Les pôles urbains qualifiés de petites villes ou de centre régional à l’échelle européenne peuvent être vus comme des villes moyennes sur leur territoire national. Même définies selon cette acception large, les petites villes européennes ont été relativement peu étudiées par la recherche scientifique qui, principalement focalisée sur les niveaux supérieurs de la hiérarchie urbaine, tend à négliger les dynamiques des zones rurales éloignées des métropoles. C’est pourquoi ce colloque souhaite voir examinés quatre enjeux relatifs aux centralités non métropolitaines, en France et dans l’Union européenne.

Retrouvez l’appel à communication (désormais clos)

>L’appel en français

>Call in english

Ce colloque ouvert aux praticiens et à toutes personnes intéressées sera ponctué de conférences, tables-rondes et de visites.

Programme et inscriptions à venir prochainement.

>Contact IAUR : Jean-Pascal Josselin / 02 23 22 58 63 / 06 20 31 65 71

 

 

Partager l'article :

    Commentaires fermés