Rapport sur l’ingénierie de la revitalisation des petites centralités

L’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Rennes a commandité un atelier professionnel auprès d’étudiants du master 2 « Aménagement et collectivités territoriales » de l’Université Rennes 2, formation fédérée au sein de l’institut.

TerritoireEchantillon

Les 5 étudiants, Guillaume Chaillet, Florian Derré, Soizic Goulhen, Corentin Lozes et Olivier Ménard, ont enquêté pendant 8 mois, 20 territoires différents mais tous engagés dans des démarches de revitalisation afin d’analyser :

– Qui agit comme « revitalisateur » au sein de ces collectivités et territoires ?
– Quels sont les profils de ces agents ?
– Quelles sont les méthodes de travail et les structurations en interne ?
– Quels sont les types d’actions conduites / les résultats obtenus au regard des objectifs donnés, des contextes territoriaux et des profils de revitalisateur ?
– Quelles sont les difficultés rencontrées par ces acteurs d’un genre nouveau ?

L’atelier visait à mener un travail exploratoire sur toutes ces questions permettant au-delà de la photographie à un instant t, de contribuer à la construction de la connaissance sur le métier de « chef de projet revitalisation », de préconiser ou de prescrire de meilleures pratiques d’ingénierie, de meilleures gouvernances de projet, pour une meilleure efficience des politiques publiques.

Cet atelier a été co-encadré par Agnès Lemoine – professeure associée et co-gérante du CERUR ainsi que par Jean-Pascal Josselin, chargé de mission à l’IAUR.

 

« Quelles seraient vos préconisations pour une meilleure ingénierie de la revitalisation ? »

NuageMot

Retrouvez les principaux enseignements de l’étude et l’intégralité du rapport ICI

ImageVF_Rapport__Ingenierie-de-la-revitalisation_ACT-IAUR_mai2018-1

Contact : Jean-Pascal Josselin – 02 23 22 58 63 – 06 20 31 65 71

logos

 

> Retrouvez les actions de l’IAUR sur la thématique des centralités

 

Partager l'article :

    Commentaires fermés.