Rencontres de l’IAUR 2017 : Étudiants et professionnels réunis autour des Smart Cities

Conférence de Bruno Marzloff en ligne !

MISSION FORMATION

Depuis 2013, les étudiants des masters 2 rattachés aux établissements fondateurs de l’IAUR organisent les « Rencontres de l’IAUR ».

Ces journées ont pour objectif d’échanger autour d’une question d’actualité dans les domaines de l’aménagement et de l’urbanisme. Elles réunissent des étudiants, des enseignants chercheurs, des professionnels et des habitants.

Les Rencontres de l’IAUR permettent aux étudiants d’organiser un événement de grande ampleur, de s’approprier une thématique spécifique à forts enjeux, de confronter des points de vues différents, de rencontrer et d’échanger avec des étudiants d’autres formations et avec des professionnels.

L’édition 2017, la quatrième depuis la création de l’IAUR, a réuni 220 personnes et s’est interrogée sur la ville intelligente :

ImageInvitation_RIAUR2017-1

Accompagnés par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Rennes (IAUR), une vingtaine d’étudiants des Masters en aménagement des Universités Rennes 1 et 2 ont été les organisateurs de cette journée dédiée aux échanges et au débat. Ils ont souhaité porter la réflexion sur les acteurs de ces « smart cities » : 

« Smart Cities : initiatives, controverses et perspectives ».

Les villes « intelligentes » et « connectées » sont aujourd’hui de tous les discours portant sur l’aménagement des villes, qu’elles soient petites ou grandes. Au-delà des discours, les initiatives se multiplient. Les municipalités s’entourent d’entreprises qui développent et maîtrisent des techniques complexes, porteuses d’espoirs et d’attentes multiples. Ces
promesses interpellent tant le champ de la gestion des ressources urbaines, que celui des données ou de la participation citoyenne. De nombreux événements en font état, mais sans forcément privilégier l’approche critique qu’il est pourtant nécessaire de faire émerger. C’est toute l’ambition de ces Rencontres que de faire preuve de réflexivité ! Il a s’agit d’amener les étudiants et les professionnels de l’aménagement et de l’urbanisme à réfléchir ensemble sur cette injonction au smart ». Que recouvre-t-elle ? Quelles sont les initiatives mises en œuvre ? Quelles en sont les portées et les limites ?

L’essor des techniques et l’expérimentation de dispositifs nouveaux font-ils émerger de nouvelles catégories d’acteurs dans le domaine de l’urbanisme ? En quoi les rôles des acteurs classiques de l’urbain en sont-ils recomposés ? La question des inégalités est également centrale : à qui profite vraiment cette ville si « smart » ? Quels sont les territoires qui en sont exclus ?

La liste des questions est longue mais le débat a été amorcé autour notamment de quatre ateliers thématiques :

affiche-principale

 

  • Les potentiels de l’économie du partage face aux dangers de l’ubérisation
  • Se déplacer dans la smart city : entre progrès techniques et évolution des modes de déplacements
  • Les civic tech : démocratie numérique ou démocratie virtuelle ?
  • Les smart grids : vers la ville autonome ?

 

 

 

 >> Programme détaillé

>> Ateliers : présentation et intervenants

>> Conférence de Bruno Marzloff en ligne

ImageConf.Marzloff

>> La journée s’est terminée par un live du projet Architectural SonarWorks de Cédric Brandilly et Romain Dubois.

ImageLive_C.B

 >> La journée en images :

>> Retrouvez ici toutes les Rencontres de l’IAUR

Partager l'article :

    Commentaires fermés